On me kiffe quand je suis moche

Il y a des semaines ou je cumule. Assieds-toi, prend un verre, je vais te raconter.
Tout à commencé lundi après midi….Je suis en mode décontracte : pantalon trop grand, baskets et t-shirt large. Je me rends chez mon pote Yves R. pour une épilation. A travers la vitrine j’aperçois un homme qui change les ampoules du plafond. Je rentre, je dis bonjour poliment (oui ma maman m’a bien élevée) et me présente en caisse pour signaler ma présence.

Le monsieur s’approche avec un sourire gêné :
« – Pardon madame, j’ai besoin de l’échelle derrière vous.
– Ah, oui bien sur, allez-y. Je me pousse.
– A moins que ce ne soit mademoiselle ?
– Oui je préfère ! Quoi que… ça ne se dit plus maintenant. Officiellement c’est madame.
– Ah oui c’est vrai. Je vous appellerais mademoiselle quand même.
– Ça me va ! » Je souris et me rend en cabine.
20 minutes plus tard. Je passe en caisse et me dirige vers la sortie pour rentrer chez moi. Je ne suis pas encore arrivée à la porte de la galerie marchande, que j’entends une voix. «  Mademoiselle, mademoiselle ! » C’est pour moi ? J’ai oublié quelques chose ? Me dis-je. Je me retourne et j’aperçois l’électricien.
«  – Oui ?
– Vous m’avez dit mademoiselle, pas madame, du coup je me suis dit qu’il y avait peut-être quelque chose à comprendre… Je termine dans 1h, vous voudriez venir boire un café ?
– Ah non pardon, ce n’était pas un sous entendu. C’est gentil mais je ne suis pas seule, j’ai quelqu’un dans ma vie. (Oouh c’est vilain de mentir !!)
– Ah ? J’ai cru. D’accord, je vous embête pas alors. Bonne journée. » Et le monsieur est retourné à ses ampoules.

Mais il y a une suite. Je te plante le décor : mercredi, 17h30. Sortie du boulot. Les cheveux en vrac, fringues enfilées à l’arrache le matin. Journée de merde. Mauvaise humeur. Sur mon front : « venez pas me faire chi*r ». Je trace tout droit, j’évite de croiser le regard des gens, je traine pas, et je répond pas aux bonjour.
Un type me suit depuis le parking, ça fait 3 minutes que j’entends ses pas. Arrivé à la porte de la résidence, il me dépasse et tente ( en vain) d’ouvrir la porte. Chouette, lui aussi il vit là ! Je m’impatiente de le voir galérer, je lui propose de l’aider. Tout ceci sans sourire, sans même le regarder. Le gars tremble un peu et me remercie tout timidement. J’ouvre, je lui retiens la porte et je reprends mon chemin. Le gars me suit et commence à me demander si je vis là. – Non j’ai volé les clefs, je squatte chez des amis absents. – Ah, vous êtes drôle. (…) – Vous êtes là pour les festivités ou vous y habitez ? Je continue de marcher sans le regarder – Je suis là toute l’année. (mer*e j’aurais du mentir) – Moi aussi, vous êtes dans quel bâtiment ? – Celui-là. Je m’apprête à rentrer chez moi mais il insiste. Excusez-moi, d’habitude je ne fais pas ça, mais on pourrait peut-être aller boire un verre ensemble ? – Vous avez l’air gentil mais je ne suis pas d’humeur. – Pas aujourd’hui. Je vous laisse mon numéro et vous me dites quand vous voulez y aller. – Vraiment c’est gentil mais ça ne m’intéresse pas. – On peut juste faire connaissance, ça engage à rien. » Il sort une feuille et tout tremblant il me note son numéro. J’ai fini par prendre son petit bout de papier et je lui ai dit que j’allais y réfléchir. Il avait l’air vraiment stressé, je n’imagine pas le courage qu’il lui a fallu pour oser m’aborder. Mais vraiment je n’étais pas intéressée.

Et voilà comment, je me retrouve dans la même semaine, deux fois en mode je ressemble à rien, avec des types qui m’abordent alors que clairement ne n’est pas ce que je cherchais. Le premier ok, j’ai été aimable, je lui ai parlé et j’ai souris… Mais le 2e ? Difficile de faire plus clair.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :